Licence LEA TST

(Traductions Scientifiques et Techniques)

Présentation

La Licence LEA TST (Traductions Scientifiques et Techniques) permet, grâce à son programme plurilingue et interdisciplinaire, d’acquérir des compétences à la fois linguistiques, scientifiques et traductologiques. Un stage de 10 à 12 semaines (en France ou à l’étranger) est prévu au dernier semestre de la formation.

La filière TST prévoit une poursuite d’études au sein du Master TST, labellisé Master Européen en Traduction (EMT) par la Commission Européenne (2014-2019).

10 bonnes raisons pour intégrer la filière TST
La filière TST en 1 minute

Langues

La licence TST propose une formation trilingue : français, anglais et une troisième langue au choix.
Voici les combinaisons possibles de langues :

  • Français + Anglais + Allemand
  • Français + Anglais + Espagnol
  • Français + Anglais + Italien

 

Internationalisation

Afin d’enrichir et de parfaire la maîtrises des langues travaillées dans cette licence, il est fortement conseillé de passer une année ou un semestre à l’étranger. L’UHA a plusieurs accords avec des universités d’accueil en Europe (Erasmus+) et hors Europe comme le Canada (CREPUQ), les États-Unis (Colorado, Pennsylvanie), le Chili, etc. Des bourses (Erasmus + régionales) sont attribuées à la majorité des étudiants afin de les aider financièrement à l’étranger.

Voir la page partir à l’étranger.
Découvrez les partenaires internationaux.

Poursuite d’études

La licence TST forme aux différents métiers de la traduction spécialisée dans trois langues de travail.
La poursuite d’études à l’UHA peut prendre différentes formes. Après l’obtention de la licence, les étudiants ont en effet la possibilité de postuler pour les masters suivants :

La licence TST prépare aussi aux différents Master en traduction spécialisée dans d’autres établissements en France et à l’étranger.

Organisation et programme

La licence en Langues Étrangères Appliquées (LEA) option Traductions Scientifiques et Techniques (TST) est répartie en 6 semestres (180 crédits ECTS).
La formation LEA TST est constituée de 2 domaines principaux :

  • les langues (anglais + allemand + espagnol ou italien) et la traduction (de et vers le français);
  • introduction aux sciences et techniques (mathématiques, sciences physiques, chimie et technologie).

Pour plus d’info voir le livret de l’étudiant.

Débouchés professionnels

La Licence TST offre des débouchés multiples :

  • dans les services de communication des grandes entreprises, notamment internationales;
  • dans les agences et cabinets de traduction;
  • en freelance;
  • en tant que traducteur technique, réviseur, terminologue, terminoticien, rédacteur, gestionnaire documentaire, interprète technique, chef de projet (sociétés de courtage);
  • mais aussi prestataires de services linguistiques, voire responsable commercial tourné vers l’international, et aussi les métiers du tourisme;
  • les licenciés peuvent aussi  se présenter à divers concours administratifs ouverts à bac+3.

Profil d’accès

Tout bachelier, idéalement titulaire d’un bac S ayant un bon niveau de langue (anglais + allemand ou espagnol ou italien), mais aussi tout autre bachelier ayant les mêmes compétences et étant intéressé par la traduction et les sciences.

Une motivation, un goût pour l’international et la communication interculturelle sont également préférables. La curiosité est une qualité très utile pour les étudiants en licence TST car les cours notamment scientifiques et de civilisation ont pour objectif d’élargir la culture générale des étudiants.

Directeur

Enrico MONTI
enrico.monti@uha.fr


Secrétariat

Pierrette FIGENWALD
Tél. +33 (0)3 89 33 63 91
Fax. +33 (0)3 89 33 63 99
pierrette.figenwald@uha.fr


Pour vos offres de stage

Anciens Master TST


Pour vos besoins de traduction

Association AJETTS


Documents


Liens


Témoignages

  • J’ai passé un bac L et pourtant je suis en 3e année de TST. Les cours scientifiques ne sont pas toujours faciles vu que les bases n’ont pas été vues au lycée, mais les professeurs sont là pour nous aider. Ils savent que les étudiants n’ayant pas un bac S n’ont pas les mêmes notions en sciences et nous réexpliquent ce dont on a besoin et qu’on ne connait pas. Du coup, j’ai réussi mes deux premières années haut la main
    Audrey RICHARD, étudiante L3 TST (2012)
  • Après un bac L, j’ai eu l’occasion d’allier écriture et sciences avec la licence TST. En effet, traduire demande non seulement des connaissances techniques mais aussi des connaissances linguistiques. Pour clore cette licence, j’ai effectué un stage de trois mois à l’Institut franco-allemand de recherches pour la Défense (ISL) à Saint-Louis. Ce stage m’a permis de découvrir de nouveaux domaines scientifiques et ainsi de parfaire mes connaissances et de les adapter au monde du travail.Cynthia BODLIN, étudiante L3 TST (2013)

Structures proposées

Étudier à la Faculté des Langues et des Sciences Humaines (FLSH) permet également de profiter du regroupement des différents services du campus de l’Illberg :

  • Libre accès aux salles informatiques avec imprimantes et les meilleurs logiciels de TAO & PAO, tels que SDL Trados 2014 Pro, MemoQ 2015 Pro, Wordbee, Adobe Design Standard CS4 et d’autres (voir ressources informatiques)
  • Bibliothèque : accès ressources master TST ; ressources documentaires traduction master TST
  • Salles équipées de vidéoprojecteurs
  • Wifi partout sur le campus
  • Le CLAM (Centre de Langues en Autoformation Multimédia)
  • Cybercafé, restaurant universitaire
  • La Maison de l’étudiant (bureau des stages, carte culture, etc.)

Pour plus d’info, voir : Vie étudiante  et Services